jeudi 17 août 2017

Boylesve est aussi évoqué dans "VALEURS ACTUELLES", 6 juillet 6017









































Merci à M. Louis Tessereau de nous avoir signalé cet article !

René BOYLESVE, L'Enfant à la balustrade, éd. Libretto


 La couverture reprend celle de l'ancienne collection 10/18: un détail de "Promenade", par Édouard Vuillard, Musée de Houston.

samedi 12 août 2017

La rue René Boylesve à Tours et l'écrivain ont les honneurs de La Nouvelle République !

La Nouvelle République honore les Tourangeaux à travers les noms de rues...
La rue Boylesve à Tours est située près du jardin des Prébendes



mémoire
René Boylesve, pseudonyme de René Tardiveau, est un écrivain né à La Haye-Descartes en 1867. Il passera une partie de sa jeunesse à Tours. Il voulait peindre les scènes et les figures communes à la famille provinciale française.
Il utilisera différents pseudonymes pour écrire dans le Journal d'Indre-et-Loire ou dans la Revue littéraire et artistique de Touraine.
Dans son roman Mademoiselle Cloque, une vieille fille lutte pour la reconstruction de la basilique Saint-Martin. Il entra à l'Académie Française en [1919]*.
Ils sont Tourangeaux, de naissance ou d'adoption, sont devenus plus ou moins célèbres, une rue porte leur nom à Tours. Retrouvez notre série tout l'été.
* Nous nous permettons de rectifier la coquille dans la date d'entrée à l'Académie française, l'élection ayant eu lieu en 1918. Boylesve étant décédé en 1926, la date indiquée (1928) est erronée.
  lien vers notre association :